L’achat d’une maison exige maintenant une approche différente

L’achat d’une maison dans ce marché immobilier exige une approche différente. Pas de journée portes ouvertes, quiconque veut acheter une maison doit maintenant prendre l’initiative et faire preuve d’inventivité.

Les maisons se vendent de plus en plus vite

Ce samedi, ce sera de nouveau la journée portes ouvertes. Calmement et dans une atmosphère détendue pour voir des maisons, c’est une statue d’une autre époque. Dans le marché immobilier actuel, la situation est beaucoup moins détendue.

Des hordes d’acheteurs potentiels viennent dans les maisons populaires. Les enchères rapides et les surenchères sont la norme, souvent avec des enveloppes fermées. Les maisons ont rapidement disparu du marché à nouveau et parfois elles ne parviennent même pas jusqu’aux sites d’habitation. Avec une inspection de construction ou une réservation de financement, vous n’avez parfois aucune chance à l’avance. Et tu peux oublier cette tarte aux pommes fraîchement cuite.

En raison d’une forte demande et d’une offre limitée, les maisons sont vendues plus rapidement. Au deuxième trimestre de 2018, une maison a été en vente pendant 45 jours en moyenne, soit 18 jours de moins qu’un an auparavant. Quiconque attend la journée portes ouvertes semestrielle a déjà raté un grand nombre de propriétaires-occupants potentiels.

Si vous êtes curieux de connaître vos possibilités financières, calculez le montant maximal de votre hypothèque >>>>

Une approche différente pour l’achat d’une maison

L’achat d’une maison sur le marché actuel du logement chauffé nécessite une approche différente. Ceux qui veulent acheter une maison doivent prendre l’initiative, être inventifs et garder la tête froide. Voici quelques conseils :

1. Regarder au-delà d’ImmoWeb

Immoweb est un des sites les plus connus pour le marché de l’immobilier mais il en existe plein d’autres pour le marché belge.

2. Engager un agent immobilier

Acheter une maison via une agence immobilière

Un agent immobilier connaît le marché immobilier local et est parfois plus familier avec une maison qui est à vendre. Pour cette information de marché  » exclusive « , il faut cependant être très attentif.

3. Utilisez votre réseau (sur les médias sociaux)

Les vendeurs affichent souvent leur propriété sur les médias sociaux, comme Facebook et Twitter, pour attirer l’attention sur elle. En léchant et partageant au sein de votre réseau, vous pouvez être à jour rapidement. Ou utilisez les médias sociaux pour faire savoir à votre réseau que vous recherchez un bien immobilier. Peut-être qu’ils ont des pourboires pour toi.

4. Une note dans la boîte aux lettres

Pas si moderne, mais personnel est une note dans le bus d’une maison qui n’est pas (encore) à vendre. Vous y indiquez au résident que vous êtes intéressé à acheter la maison. De cette façon, vous pouvez rester en avance sur le marché. Montrez que vous êtes sérieusement intéressé, mais surtout personnalisez-le. Le facteur armes à feu joue également un rôle.

6. Gardez la tête froide

Dans ce marché immobilier en pleine effervescence, les acheteurs peuvent être tentés de prendre des risques ou de faire un choix trop rapidement. C’est irresponsable dans le cas d’un achat important comme une maison. Les acheteurs doivent donc toujours garder la tête froide :

  • Sachez quelles sont vos possibilités financières et déterminez votre limite à l’avance.
  • Soumettez votre achat potentiel à vos amis et à votre famille. Assurez-vous de ne pas oublier quelque chose avec enthousiasme.
  • Ne faites aucune concession en ce qui concerne l’inspection architecturale ou les conditions de financement. En cas de défauts ou si le financement ne se concrétise pas, les conséquences financières (souvent considérables) seront pour vous.
  • Après avoir signé le contrat d’achat, vous avez 3 jours pour …période de réflexion. Utilisez ce formulaire pour évaluer votre choix et, au besoin, faire faire une évaluation.
scroll to top