Quand devez-vous investir dans l’immobilier ?

Quand faut-il investir dans l’immobilier ? Essayons également de répondre au « pourquoi ? « , « où ? « , « comment ?  » et autres questions auxquelles j’ai longtemps réfléchis.

  • Quel est le bon moment pour entrer dans l’immobilier ?
  • Que sera le prix des maisons dans les années à venir ?
  • Ne suis-je pas en train d’acheter un immeuble de placement au plus fort du marché ?

Pour moi, ce sont là des arguments pour toujours attendre plus longtemps avant d’investir dans l’immobilier.

Avec le recul, j’attendrais probablement encore longtemps si j’avais attendu le bon moment….

Dans ce billet, je vais vous faire part de mes conclusions et de la façon dont je les examine moi-même.

Dans ma recherche du point d’entrée idéal, j’ai étudié les sujets suivants pour obtenir la meilleure image possible :

Table des matières

  • Comment le prix des maisons a-t-il évolué au cours des 20 dernières années?
  • Quelles sont les perspectives du prix des maisons dans les années à venir ?
  • Mais quels sont les facteurs qui déterminent le prix des maisons en Belgique ?
  • Comment les loyers dans le secteur privé ont-ils évolué ?
  • Quel est le meilleur moment pour entrer ?
  • Conclusion

Comment le prix des maisons a-t-il évolué au cours des 20 dernières années ?

Si vous voulez investir dans l’immobilier, vous devrez le faire à long terme. Par long terme, j’entends une période de plus de 10 ans, et de préférence plus longue. Si vous regardez le prix de vente moyen des maisons en Belgique, vous remarquerez une évolution constante.

Comme le montrent les chiffres ci-dessus, le prix médian des maisons a augmenté d’année en année. Cependant, si vous aviez acheté un appartement en 2012 et vendu celui-ci après 3 ans (court terme), vous auriez subi un léger tassement partout en Belgique.

Source : statbel.fgov.be

Quelles sont les perspectives du prix des maisons dans les années à venir ?

Le marché du logement en Belgique fonctionne actuellement à nouveau à plein régime. Les prévisions pour les années 2019 et 2020 sont donc maintenant positives. Les prévisions varient de 5 à 7 % d’augmentation de la valeur par an.

Mais quels sont les facteurs qui déterminent réellement le prix des maisons en Belgique ?

Les facteurs suivants ont une influence directe ou indirecte sur le prix des maisons :

Le nombre de maisons neuves est inférieur à la demande. De plus, il n’y a pas assez de logements abordables existants (surtout en Flandre). S’il n’y a pas assez de maisons, le prix continuera d’augmenter. C’est une question d’offre et de demande….

Le taux d’intérêt hypothécaire est encore historiquement bas. La FED continue d’augmenter progressivement le taux du marché. Il semble probable que le taux d’intérêt hypothécaire augmentera lentement. Pour cette raison, vous pouvez emprunter moins et cela fera baisser le prix des maisons.

Changement dans le marché de l’habitation ; Les baby-boomers quittent le marché de l’habitation et un plus grand nombre de ménages d’une seule personne entrent sur le marché. Cela entraîne un changement dans la popularité de certains types de logements.

L’inflation a été faible ces dernières années. Cependant on voit que les prix des maisons augmentent au moins avec l’inflation annuelle. Si l’inflation commence à augmenter dans les années à venir, cela peut avoir une influence positive sur les prix des maisons.

En examinant cette liste de facteurs, ma conclusion est que la prévision des prix des maisons demeure difficile.

Comment les loyers dans le secteur privé ont-ils évolué ?

Pour avoir une bonne idée du loyer attendu, j’ai utilisé « ImmoWeb » ou certains sites de petites annonces comme base d’analyse des prix locatifs. Cela donne une idée générale du marché.

Ma conclusion de cette analyse est que dans la période où les prix de l’immobilier en Belgique allaient augmenter à nouveau (à partir de 2013), les loyers ont également augmenté à nouveau. Ainsi, même avec la hausse du prix des maisons, vous obtenez toujours un bon rendement mensuel sur vos revenus de location.

La beauté du loyer dans le secteur privé est qu’il existe de nombreuses possibilités d’augmenter le loyer (pensez par exemple aux locations meublées).

Quel est le meilleur moment pour entrer ?

Les informations ci-dessus sont le résultat de ma recherche du « point d’entrée idéal ». Cependant, je ne sais toujours pas…

Il est clair pour moi qu’il faut acheter un bien immobilier pour un revenu locatif positif et non pour la valeur ajoutée de votre investissement immobilier.

C’est mon approche d’acheter à plus long terme (plus de 10 ans), donc peu importe ce qu’il adviendra du prix des maisons pendant ces 10 ans.

Bref, quel est le « point d’entrée idéal » ?

C’est MAINTENANT !

Bien sûr, vous devez rechercher un bien d’investissement intéressant qui vous donnera un rendement positif dès le premier jour. Ne spéculez pas sur l’immobilier et espérez une augmentation de valeur !

Conclusion
Comme beaucoup d’investisseurs immobiliers privés, j’étais inquiet du moment où j’allais acheter ma première propriété de placement.

Si vous utilisez les bons critères de sélection pour acheter votre immeuble de placement, peu importe quand vous l’achetez. Tant que vous investissez à long terme (plus de 10 ans) et que vous recevez un cash-flow positif sous la forme d’un revenu locatif.

Note : Les investisseurs immobiliers qui réussissent n’achètent pas avec l’idée que la valeur de l’immobilier augmentera, mais avec une stratégie d’investissement pour un flux de trésorerie positif.

scroll to top